Tous les articles par laurent

Compte-rendu de l’Assemblée Générale du 11 Septembre 2015

Parmi les nombreuses personnes présentes pour cette première AG de l’Association, Mme Lorenzi, Maire de Nyoiseau et également présidente du SIREMIF (Syndicat propriétaire du site du Carreau du Bois II) sur la photo avec Marc Beluet en train de signer la convention qui reconnaît l’existence officielle de l’association avec ses droits et ses devoirs naturellement.

Depuis cette date de nouvelles élections dans la commune ont fait que le Maire a changé.

logo II Resized Resized«Le travail, qui avait déjà commencé bien sûr, va véritablement pouvoir prendre sa vitesse de croisière» a reconnu Marc Beluet, le président de l’association, qui fit le bilan des réalisations depuis sa création en mars 2014 et notamment celle d’un dossier de communication qui servira à prendre contact avec les organismes publics susceptibles de soutenir les projets envisagés ainsi qu’avec des éventuels mécènes et sponsors.

Le SIREMIF ayant fait effectuer les travaux nécessaires pour sécuriser le chevalement en fer et le bâtiment attenant, il reste maintenant à poser une protection qui délimitera l’accès du public ainsi que quelques aménagements autour du site et l’association pourra envisager installer les panneaux d’information à la réalisation desquels les membres de la Commission Histoire travaillent depuis plusieurs mois.

RAPPEL : le premier et principal projet de l’association est, après avoir sauvegardé le site, de le valoriser en y installant des panneaux d’information qui permettront aux visiteurs d’apprendre pour certains, et de mieux connaître pour d’autres, l’histoire des mines, le travail des mineurs, la vie dans les cités, etc.
Dans un second temps ces panneaux d’interprétation pourront se prolonger dans la cité du Bois II en direction de la Chapelle Sainte-Barbe et du Square des Mineurs.

Il est rappelé  qu’il n’est pas nécessaire d’être membre du CA pour participer à la vie de l’association. La preuve : deux nouvelles personnes rejoignent la Commission Histoire.
Si des bonnes volontés veulent bien rejoindre la Commission Ecologie qui va se mettre en place, des contacts avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) seront envisagés.

Un montage à partir de films d’archives réalisé par l’un des membres permit de comprendre pourquoi la Mine a fermé il y a trente ans cette année et combien ce site est exceptionnel en France, avec un tel chevalement en fer visible à des dizaines de kilomètres à la ronde et encore tout à fait solide sur son socle.
Réalisé par un autre membre de l’association, une première présentation fut faite du site Internet qui va très prochainement être accessible à tous.

A noter que les adhésions seront maintenant valables de septembre à septembre et que le fait d’être reconnue d’Intérêt Général permettra à l’association de rédiger des reçus (qui donnent donc droit à des réductions d’impôts).
Pour les membres actifs le tarif, inchangé, est de 10 € ; de 20 € pour les donateurs et de 30 € pour les bienfaiteurs (inscription à l’association).

En tant que Maire de Nyoiseau, Madame Lorenzi se félicita du dynamisme de l’association et du fait que, alliée avec les activités des artistes de Centrale 7, la vie sur ce site industriel prend de l’ampleur.

Le verre de l’amitié clôtura la soirée.
Pour tout contact avec l’association : cliquez pour plus d’information

Première Assemblée Générale, vendredi 11 septembre 2015

Notre première Assemblée Générale se tiendra le vendredi 11 septembre à 20 H00 salle derrière la mairie de Nyoiseau.

Il n’y aura pas de plus bel encouragement pour tous que de nous y retrouver nombreux.

cropped-Logo-Carreau-Bois-II-Resized.jpgDepuis la création de l’association nous vous avons tenus régulièrement informés des actions que nous menions, notamment par le biais de deux newsletters.
Au cours de cette AG nous pourrons préciser là où nous en sommes aujourd’hui et ce que nous envisageons de faire à court et à moyen terme.

Les bilans moral et financier seront présentés et nous en profiterons pour visionner quelques documents d’archives peu connus.
Cette année il n’y aura pas d’élections pour renouveler les membres du CA. Elles n’auront lieu qu’à partir de l’année prochaine.

La parole vous sera bien sur donnée pour que vous puissiez nous dire ce que vous attendez de l’association et éventuellement nous suggérer des contacts à prendre, des pistes à explorer, des actions à mener.

Nous ne nous séparerons pas sans avoir partagé le verre de l’amitié. Si vous ne pouvez pas être présent, prévenez-nous.

Cette réunion sera l’occasion de renouveler votre carte d’adhérent aux conditions identiques à celles de l’an passé, à savoir :

  • sont membres bienfaiteurs les personnes versant annuellement au minimum trois fois la cotisation de base.
  • sont membres donateurs les personnes versant annuellement au minimum deux fois la cotisation de base.
  •  sont membres actifs les personnes qui versent la cotisation de base fixée pour 2015/2016 à 10 €

Pour les personnes qui ne pourront pas assister à cette AG et qui veulent ré-adhérer nous proposons de tenir une permanence à partir de 17 H30 (et donc jusqu’à 20 H00) dans cette même salle derrière la mairie. Vous pouvez aussi nous joindre à notre adresse postale  : adresse association

 

Chronique de la fermeture

Courrier de l’Ouest du 23 Octobre 1967
Courrier de l’Ouest du 23 Octobre 1967

Photo en une du Courrier de l’Ouest du 23 Octobre 1967. Cette même année, 3000 personnes défilent dans les rues de Segré pour manifester leur inquiétude : de nombreuses entreprises segréennes sont en difficulté. Les Mines de Fer viennent de se faire racheter par un groupe financier : Groupe Denain-Anzin Nord-Est.
C’est la fin des Trente Glorieuses : 6 ans plus tard, le premier choc pétrolier de 1973 en sonnera le glas. En France la croissance s’effondre et le chômage augmente. Le déclin des Mines de Fer de Segré est déjà amorcé.

Le 19 Avril 1977, 60 mineurs se rendent à Paris à l’occasion du débat sur le démantèlement de la sidérurgie française et l’éventualité d’une fermeture des mines de fer de Segré, en raison d’achats massifs de minerai à l’étranger

Photo du Courrier de l’Ouest du 7 Juillet 1977
Photo du Courrier de l’Ouest du 7 Juillet 1977

Photo du Courrier de l’Ouest du 7 Juillet 1977. « 2000 personnes défilent dans les rues de Segré pour  dire « non » (…) à l’hypothèse d’une fermeture des Mines de Fer.
La fermeture de la mine est programmée en 1985.

Courrier de l’Ouest du 1er Aout 1985
Courrier de l’Ouest du 1er Aout 1985

Cette photo, du Courrier de l’Ouest du 1er Aout 1985, immortalise la dernière remontée qui a eu lieue le 31 Juillet 1985.
Les 200 mineurs restant partiront en retraite ou en préretraite. Une douzaine de personnes restera pour épuiser les réserves du jour.

L’eau montera de la cote moins 400 jusqu’au sommet des puits, remplissant quelques centaines de kilomètres de galeries.
La mine sera totalement noyée en 1988.